Virtual Server 2005R2 et MOSS

Quelle performance, je vais en faire un Webcast.
 
Et, surtout un doc. afin d’expliquer comment l’installer sur le Framework 2.0. Avec ses compléments.

Le site Web d’administration est un outil (remarquable) basé sur un navigateur qui permet de gérer et de configurer Microsoft® Virtual Server®2005 et tous les ordinateurs et réseaux virtuels.

Depuis le site Web d’administration, vous pouvez effectuer la plupart des tâches d’administration de Virtual Server, à l’exception de la copie, du déplacement et de la suppression de ressources et de fichiers de configuration. Vous ne pouvez pas non plus modifier les paramètres de sécurité des systèmes de fichiers. Vous devez effectuer ces tâches directement dans le système de fichiers. Pour un ordinateur distant, vous devrez utiliser une connexion Bureau à distance pour effectuer ces tâches.

Pour des questions de performances et de facilité d’utilisation, n’ouvrez pas le site Web d’administration via une Connexion Bureau à distance.

Vous pouvez gérer l’état et la configuration des ordinateurs virtuels depuis le site Web d’administration. De plus, vous avez accès aux systèmes d’exploitation invités via l’affichage Contrôle à distance. Vous pouvez aussi utiliser le client VRMC (Virtual Machine Remote Control). C’est bien pratique chez un "client" cela évite un autre type d’accès moins sécurisé.

Le volet de navigation dans la partie gauche du site Web d’administration contient des liens vers les pages contenant des informations et vers celles depuis lesquelles vous pouvez effectuer les tâches de configuration et de contrôle. Le reste de cette rubrique décrit l’utilisation du volet de navigation. Voir la copie d’écran jointe dans les photos du 26/10/06.

Remarque

  • Pour utiliser le site Web d’administration, vous devez disposer des autorisations appropriées. Si vous ne disposez pas de ces autorisations, vous recevrez un message d’erreur ou vous ne verrez pas certains menus ou certaines options.

Navigation

La section Navigation du volet de navigation contient les liens suivants :

  • État récapitulatif. Cliquez ici pour afficher l’état des ordinateurs virtuels configurés, ainsi que la liste des derniers événements Virtual Server. Vous pouvez utiliser l’affichage Contrôle à distance d’un ordinateur virtuel en cliquant sur l’image Affichage distant dans la section d’état. Dans l’affichage Contrôle à distance, vous pouvez gérer le système d’exploitation invité.
  • Gestionnaire des serveurs virtuels. Pointez sur ce lien et cliquez sur l’instance de Virtual Server à gérer. Ce lien vous emmène vers le site Web d’administration de cette instance de Virtual Server. Pour ajouter une instance de Virtual Server à la liste, cliquez sur Changer de serveur virtuel. Pour plus d’instructions, voir Spécifier une autre instance de Virtual Server à gérer. Le lien Gestionnaire des serveurs virtuels n’apparaît pas dans l’affichage Contrôle à distance.
  • Configurer. Ce lien vous conduit à la page d’état et de configuration de l’ordinateur virtuel affiché. Ce lien apparaît uniquement en affichage Contrôle à distance.

Ordinateurs virtuels

La section Ordinateurs virtuels du volet de navigation contient les liens suivants :

  • Créer. Cliquez ici pour créer un ordinateur virtuel.
  • Ajouter. Cliquez ici pour ajouter un ordinateur virtuel à partir d’un fichier de configuration.
  • Configurer. Pointez sur ce lien et cliquez sur l’ordinateur virtuel à configurer. Ce lien vous conduit à la page d’état et de configuration de l’ordinateur virtuel. Il apparaît uniquement si vous vous êtes autorisé à voir au moins un des ordinateurs virtuels configurés.

La section Ordinateurs virtuels n’apparaît pas dans l’affichage Contrôle à distance.

Disques virtuels

La section Disques virtuels du volet de navigation contient les liens suivants :

  • Créer. Pointez sur ce lien et cliquez sur la commande qui correspond au type de disque que vous voulez créer.
  • Inspecter. Cliquez ici pour spécifier le disque virtuel à inspecter. Ce lien vous conduit à une page qui contient des informations sur le disque virtuel, ainsi que des options permettant de compacter ou de convertir un disque dur virtuel de taille dynamique.

La section Disques virtuels n’apparaît pas dans l’affichage Contrôle à distance.

Réseaux virtuels

La section Réseaux virtuels du volet de navigation contient les liens suivants :

  • Créer. Cliquez ici pour créer un réseau virtuel.
  • Ajouter. Cliquez ici pour ajouter un réseau virtuel à partir d’un fichier de configuration.
  • Configurer. Pointez sur ce lien et cliquez sur le réseau virtuel à configurer. (Par défaut, un réseau virtuel est créé pour chaque carte réseau active sur l’ordinateur physique, ainsi qu’un réseau interne pour ordinateurs virtuels uniquement et qui n’est pas relié à une carte réseau.) Cliquez sur Afficher tout pour afficher la liste des réseaux configurés que vous êtes autorisé à voir.

La section Réseaux virtuels n’apparaît pas dans l’affichage Contrôle à distance.

Virtual Server

La section Virtual Server du volet de navigation contient les liens suivants :

  • Propriétés du serveur.
  • Propriétés du site Web. Ces options comprennent la modification des paramètres d’affichage et la configuration des chemins de recherche du Gestionnaire des serveurs virtuels. vous pouvez donc ainsi ouvrir le site Web d’administration d’une autre instance de Virtual Server depuis le lien Gestionnaire des serveurs virtuels dans le volet de navigation.
  • Allocation de ressources.
  • Observateur d’événements.

La section Virtual Server n’apparaît pas dans l’affichage Contrôle à distance.

Contrôler l’ordinateur virtuel

La section Contrôler l’ordinateur virtuel du volet de navigation apparaît uniquement dans l’affichage Contrôle à distance. Elle comprend des liens qui permettent de contrôler l’ordinateur virtuel que vous gérez. Pour plus d’instructions sur l’affichage Contrôle à distance, voir Utilisation du Contrôle à distance pour gérer un ordinateur virtuel.

Selon l’état de l’ordinateur virtuel et sa configuration, certains des options présentées ci-dessous apparaissent dans la section Contrôle :

  • Suspendre. Arrête l’ordinateur virtuel sans vider sa mémoire. Fonction qui permet de travailler sur l’ordinateur hôte sans avoir de ralentissement.
  • Reprendre. Relance un ordinateur virtuel mis en pause.
  • Mettre l’état en mémoire. Enregistre l’état actuel de l’ordinateur virtuel et arrête l’exécution de l’ordinateur virtuel. Ceci crée un fichier temporaire au même endroit que les fichiers de configuration de l’ordinateur virtuel. Ce fichier porte l’extension .vsv et contient les informations d’état. Lorsque l’ordinateur virtuel est restauré à partir de l’état de mise en mémoire, il reprend l’état dans lequel il se trouvait au moment de l’enregistrement de l’état.
  • Mettre l’état en mémoire et valider les disques d’annulations. Enregistre l’état actuel de l’ordinateur virtuel, fusionne les disques d’annulations avec le disque parent et arrête l’exécution de l’ordinateur virtuel. Ceci crée un fichier temporaire au même endroit que les fichiers de configuration de l’ordinateur virtuel. Ce fichier porte l’extension .vsv et contient les informations d’état. Lorsque l’ordinateur virtuel est restauré à partir de l’état de mise en mémoire, il reprend l’état dans lequel il se trouvait au moment de l’enregistrement de l’état.
  • Mettre l’état en mémoire et conserver les disques d’annulations. Enregistre l’état actuel de l’ordinateur virtuel, conserve les disques d’annulations et arrête l’exécution de l’ordinateur virtuel. Ceci crée un fichier temporaire au même endroit que les fichiers de configuration de l’ordinateur virtuel. Ce fichier porte l’extension .vsv et contient les informations d’état. Lorsque l’ordinateur virtuel est restauré à partir de l’état de mise en mémoire, il reprend l’état dans lequel il se trouvait au moment de l’enregistrement de l’état.
  • Arrêter le système d’exploitation invité. Éteint le système d’exploitation invité.
  • Arrêter le système d’exploitation invité et conserver les disques d’annulations. Ferme le système d’exploitation invité et conserve le disque d’annulations.
  • Arrêter le système d’exploitation invité et valider les disques d’annulations. Ferme le système d’exploitation invité et fusionne le disque d’annulations avec le disque parent.
  • Désactiver. Éteint l’ordinateur virtuel sans enregistrer aucune information d’état. Cette action équivaut à débrancher la prise de courant d’un ordinateur physique.
  • Désactiver l’ordinateur virtuel et conserver les disques d’annulations. Éteint l’ordinateur virtuel sans enregistrer aucune information d’état et conserve le disque d’annulations. Cette action équivaut à débrancher la prise de courant d’un ordinateur physique, sans suppression des disques d’annulations.
  • Désactiver l’ordinateur virtuel et valider les disques d’annulations. Éteint l’ordinateur virtuel sans enregistrer aucune information d’état et fusionne le disque d’annulations. Cette action équivaut à débrancher la prise de courant d’un ordinateur physique.
  • Désactiver l’ordinateur virtuel et ignorer les disques d’annulations. Éteint l’ordinateur virtuel, ignore le disque d’annulations et n’enregistre aucune information d’état. Cette action équivaut à débrancher la prise de courant d’un ordinateur physique. Lorsque l’ordinateur virtuel redémarre, un nouveau disque d’annulations est créé.
  • Réinitialiser. Réinitialise l’ordinateur virtuel.

Remarque

  • Le disque d’annulations est une fonctionnalité qui permet de contrôler si les modifications sont enregistrées sur un disque virtuel (.vhd) ou dans un fichier séparé. Ces changements sont enregistrés dans un fichier de disque d’annulations jusqu’à ce que soit vous supprimiez ces changements, ce qui a pour effet d’effacer le fichier du disque d’annulations, soit vous validiez ces changements, ce qui a pour effet de les enregistrer sur le disque virtuel original.
  • Si vous désactivez un ordinateur virtuel via l’affichage Contrôle à distance, puis que vous quittez cette page et utilisez le bouton Précédente pour y revenir, l’ordinateur virtuel redémarre.

J’ai donc transformé une VPC en Serveur Virtuel, et cela le plus simplement du monde.

EROL

Publicités

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Virtual Server 2005R2 et MOSS

  1. Pierre

    c\’est quoi MOSS?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s