De la maintenance de Base de données sous SharePoint , The Mit’s Blog

 

Voici un sujet qui est vraiment d’actualité !  (merci Renaud COMTE)

En ces temps ou :

  • on annonce 100 millions de licence SharePoint vendus
  • que de plus en plus de ferme WSS et MOSS sont configurés
  • que le stockage documentaire augmente
  • que les chasseurs de têtes cherchent désormais du profil IT SharePoint

il devient temps de parler de maintenance SQL.

Évidemment, ce genre de post serait plus naturel si j’étais quelqu’un de plus IT/DBA comme Christian ou Fabrice, mais après quelque recherche, j’ai pu trouver un très bon document :

Database Maintenance for Microsoft SharePoint Products and Technologies

Je le poste car il s’agit d’un domaine que bien souvent, et malheureusement, que les intégrateurs/développeurs SharePoint ignorent ou minorent un peu trop.

Tout le back-office de données est géré uniquement via ses bases de contenu (et sa base de config). Le Serveur SQL se doit être particulièrement suivi et optimisé.

Ah les problèmes de place disque, d’index congestionné, de log gigantesque, j’en passe et des meilleurs.

Ce document la, est très bon car il provient vraiment de personne d’ expérience ayant certainement vécu le pire et le meilleur sous SharePoint.

Ainsi vous découvrirez lors de sa lecture :

  • les joies du contrôle d’intégrité avec le DBCC en ligne de commande
  • les problèmes de fragmentation des bases et sys.dm_db_index_physical_stats

  • image
    • mesure de la fragmentation
    • réduction de celle ci (et le batch associé)
    • la différence entre la base et les index de celle ci
  • la différence entre la place utilisé et la place occupé : merci le Shrink

image

  • La création d’un vrai plan de maintenance
    • Contrôle de l’intégrité des bases
    • réorganisation des indexes,
    • shrink des bases
    • et bien sur, tout nettoyer à la fin.
  • la gourmandise en performance des opérations de maintenance (n’attendez pas que votre DB fasse 500 GB pour réagir …)
    • ne pas automatiser le Shrink : ne le faire que si besoin ! ou sous condition
    • surveiller les opérations de "mouvement" de données important sous SharePoint
      • genre déplacement/migration de collection
      • suppression de site ou de profile utilisateur

Bonne lecture (si si vraiment, même si vous êtes un Dev, ce ne sera pas une perte de temps !!!!).

PS : Cher IT SharePoint, n’hésitez pas à compléter avec vos liens et remarques

Renaud Comte aka TheMit (promis je retourne au dev rapidemment !!!)
Member of WygTeam
http://www.wygwam.com

De la maintenance de Base de données sous SharePoint , The Mit’s Blog

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s